• Apôtre Christian Fondacci

Tenons nos langues et bénissons-nous ainsi que les autres.


Nous voyons dans la parole de Dieu que nous récoltons toujours les fruits de ce que nous semons. C’est ce que dit

Proverbes 18 : 21 "La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; Quiconque l’aime en mangera les fruits." Au travers de ce passage nous comprenons le pouvoir de la langue, elle peut donner la vie ou la mort, bénir ou maudire, mais en fait le véritable but de la langue se trouve en Philippiens 2 : 11 "Et que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.


Il y a, bien sûr, le travail de la langue envers une personne, mais aussi envers nous-mêmes, car nous pouvons nous bénir ou nous maudire. En effet, il est écrit en Ephésiens 4 : 29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.

N’oublions pas que la parole nous dit d’aimer notre prochain comme nous-mêmes !

Souvent, nous avons du mal à avancer dans notre vie, mais lorsque nous étudions les mots que nous avons prononcés à notre encontre, nous réalisons qu’en fait nous avons, au travers de notre langue, tracé un avenir par elle, mais dans l’échec.

Lorsque par exemple nous disons je ne pourrai jamais m’en sortir ou je suis maudit rien ne réussit, ou encore je ne suis pas intelligent, je suis en train de construire mon avenir à travers la langue, les mots, car ils sont créateurs.

La langue permet d’exprimer le fond de notre cœur et c’est la raison pour laquelle nous devons veiller à ne pas le laisser nuire par notre bouche, car il est écrit en Jacques 3 : 8 Mais aucun homme ne peut dompter la langue ; c’est un mal qu’on ne peut réprimer ; elle est pleine d’un venin mortel. 9 Par elle nous bénissons Dieu le Père, et par elle nous maudissons les hommes, faits à l’image de Dieu.10 De la même bouche sort la bénédiction et la malédiction. Il ne faut point, mes frères, que cela soit ainsi.

Ce que veut dire Jacques, c’est que notre langue est obligée de s’exprimer, car c’est sa fonction et nous devons mettre tout en œuvre pour qu’elle n’exprime que de bonnes choses : nous ne pouvons maudire.

Jésus dit : ne maudissez pas, mais bénissez, bénissez vos ennemis, c’est le but à atteindre pour notre langue. Si nous semons des mots de malédictions, nous récolterons la malédiction, s’ils sont de bénédictions, nous recevrons les fruits de la bénédiction.


Lorsque je maudis les autres, je les juge et les condamne, mais Jésus dit que Lui seul peut juger.

Souvent nous demandons à Dieu pourquoi je ne reçois pas l’objet de mes prières ? La raison en est que la semence de nos paroles annule celle de la prière.

Alors tenons nos langues et bénissons-nous ainsi que les autres.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Basic Square